Vous êtes président d’une Métropole

Vous êtes président d’une Métropole.
Une des dernières fermes de l’agglomération, située près d’une cité de banlieue, risque de s’arrêter car l’agriculteur part à la retraite et n’a pas trouvé de repreneur.
Des promoteurs immobiliers et la Métropole sont intéressés par les terres pour étendre la ville.
Vous rencontrez l’agriculteur au marché et découvrez sa situation.
Vous connaissez aussi un artiste qui a été apiculteur et maraicher. Lui et quelques amis cherchent un lieu dans l’agglomération pour installer leur activité artistique.

Vous lui parlez de la ferme et de la nécessité de maintenir une production de nourriture de proximité. Fabien est intéressé et quelques semaines plus tard vous propose un projet mêlant art, social et véritable production agricole.
Vous souhaitez convaincre votre équipe du bienfait de ce projet.

Ecrivez le texte qui vous servira à le défendre.

Texte produit par l’atelier 5 lors de la FAMEUSE journée de Culture pour tous, le 3 décembre 2019 :

Projet de la Ferme des possibles présenté par le Président de la Métropole M à son équipe

Suite au départ prochain de M. Duchamp, propriétaire de la dernière ferme de la Métropole, et après consultation de la population, je vous propose d’examiner le projet suivant :

Compte-tenu de la nécessité de maintenir une production de nourriture de proximité, et pour contrer l’ambition de promoteurs immobiliers, je vous présente la rénovation de cette ferme dans un esprit innovant qui allierait agriculture, art et société.

Ce projet, né de la rencontre de Fabien, artiste, apiculteur et maraicher et d’un groupe d’amis artistes présente trois avantages :

  1. Sur le plan agricole :
    • Production et vente sur place de produits agricoles écoresponsables (cueillette, paniers, vente sur marché local, éventuel approvisionnement de cantines…)
    • Création de jardins partagés et d’un jardin pédagogique
    • Ateliers de sensibilisation à une consommation écoresponsable avec récupération et réutilisation des déchets
    • Sensibilisation à l’importance de l’apiculture
  2. Sur le plan culturel :
    • Conserver un patrimoine et le mettre à la disposition du public, en en faisant un lieu de diffusion et de création artistique polyvalent, ouvert à tous, où les jeunes notamment puissent s’ouvrir à l’art tout en devenant à leur tour acteurs, créateurs et porteurs de projets (avec encadrement si besoin)
    • Résidences d’artistes
  3. Sur le plan social :
    • Implication des habitants du quartier, lien intergénérationnel, partenariat avec les associations, les écoles les structures de réinsertion, voire les maisons de retraite
    • Réappropriation du « vire ensemble », relations apaisées
    • Mixité sociale, ouverture à d’autres publics, catégories sociales
    • Requalification du quartier rendu attractif

Reste à préciser les modalités de gestion en partie associative, avec le soutien de la ville et de la Métropole.

Je vous invite donc à prendre en considération l’importance de ce projet inédit qui permettra de redynamiser un territoire, d’en favoriser la cohésion, de faire rayonner la culture, tout en valorisant et sauvegardant un patrimoine en voie de disparition.