bibliothèque Jean Macé le 22/10/2019 “A la découverte de la physique quantique”

Dans le cadre de la fête de la science, j’ai assisté à cette conférence, sachant que cette recherche fondamentale est difficile à comprendre.
Mr Antoine Cazes nous a expliqué les bases avec simplicité, et répondu avec gentillesse à toutes les questions naïves ou performantes à l’aide des tableaux. La physique est une science expérimentale avec des ordonnées aux mathématiques. C’est l’étude de l’infiniment petit pour et par la compréhension de la supraconductivité.
Mr R. Feyman a étudié le rayonnement noir comme le soleil, c’est une énergie absorbée sans diffusion ni réflexion. L’électromagnétique entraîne un rayonnement suivant la température mais de manière non continue cad de pas à pas. Un photon est une particule de masse nulle avec une onde ; s’il éclaire un matériau il entraîne un courant électrique avec une intensité de lumière et une intensité de courant.
La lumière est constituée de photons avec une énergie proportionnelle à la fréquence et la couleur.
Il existe des orbites stables, le mouvement cinétique est quantifié.
Les électrons peuvent passer d’une orbite à l’autre, en absorbant et en émettant des photons, l’énergie ainsi est conservée en faisant des “sauts”.

Avec l’aide d’un schéma, une lumière passe dans un tunnel et traverse ensuite une butée en fente. L’ onde plane oscille avec un maximun-minimun, se diffractionne et après la butée passe en cercles avec de nombreuses interférences. Il existe une dualité entre l’onde et la particule, suivant notre regard nous percevons un rectangle ou un cercle.
La vitesse de la lumière dans un plan ou dans le vide crée des échelles.
Les photons qui transmettent la charge vont de plus en plus vite dans la lumière.
La couleur a une fréquence d’oscillation par seconde mais différente dans le cas : “effet tunnel”, en raison que dans le courant électrique, les électrons se “baladent” en masse et en charge liés aux atomes.

Les ordinateurs : Ceux utilisés chez soi ont une perte logique, c’est un objet mécanique avec de l’électronique avec un bit de 0 ou 1.
Les ordinateurs quantiques ont un bit de 0 et de 1 à la fois, les pertes logiques sont compliquées à détermine , en raison qu’il faut trouver des algorithmes mais la vitesse est doublée !!!

Soirée très intéressante, très compliquée à comprendre mais nécessaire pour comprendre notre Futur.

Je souhaite que ma transmission ne comprenne pas d’erreurs, d’incompréhensions, le but étant de vous passionner pour la recherche.Cordialement.

Marie-Christine

Crédits > atom by Frey Wazza from the Noun Project