Retour sur cinélab

J’ai participé à la rencontre “cinélab” du 10/10/2019 à CinéDuchère.
Dans la première partie, nous avons effectué un atelier pour mieux se connaître et voir les différents clichés des métiers des personnes présentes. L’atelier était intéressant car cela m’a permis de découvrir de nouveaux métiers mais également les différentes initiatives qu’ils ont mises en place dans leur associations/entreprises.

Ensuite nous avons été regroupé en salle de cinéma et tout le monde pouvait intervenir sur les discussions autour des différentes initiatives autour de la culture et l’accès à la culture principalement (exclusivement) autour du cinéma ce qui parait logique vu des invités et du lieu.

Après nous sommes aller manger, pendant le repas nous avons pu avoir une discussion Agathe et moi avec une personne “mystère” qui nous a parlé de sa vision de la vie et d’autres concepts philosophiques, c’était intéressant et rafraichissant de voir quelqu’un pouvoir parler de ce genre de sujets aussi facilement et passionnément.

Puis nous sommes retournés en salle de cinéma où il nous a été présenté un jeu autour de différents courts métrage, le premier sur la seconde guerre mondiale mais surtout sur ce qui est arrivé aux femmes collaboratrices, plutôt intense. Le deuxième court métrage parlait de la tentative de traverser une zone de guerre d’une personne durant la guerre du Liban, le court métrage était bien et c’est celui que j’ai préféré des deux, (principalement car il n’a pas crée un sentiment de malaise ) ce court métrage m’a rappelé un autre très bon dessin animé sur cette période “Valse avec Bachir”. Malheureusement nous n’avons pas discuté des courts métrage, le but étant plus de présenter le concept du jeu.

Enfin comme en fin de mâtinée nous avons repris les discussions sur les différentes initiatives mises en place par les personnes présentes, étant assez extérieur à ce milieu et ne pouvant pas participer à la réunion dû à mon manque d’expérience dans le secteur après un peu de temps la discussion m’a lassée. Je n’ai pas pu participé au dernier atelier à cause d’une permanence.
J’ai trouvé la journée très intéressante et enrichissante dans l’ensemble malgré le fait que je ne pense pas être concerné par ses buts qui étaient de remplir son carnets de contacts et de donner de nouvelles idées aux personnes présentes pour dynamiser leur activités

Désolé pour mes très nombreuse faute d’orthographe.
Cordialement,
Gabriel

Crédits > Invisible by Andrew Cameron from the Noun Project