Un jour de pluie a New York, ou comment montrer la ville sous son aspect le plus romantique, celui des pianos-bars, des promenades à Central Park, des taxis jaunes et des pavés mouillés. Pour ce film, Woody Allen mets en avant ce couple étudiant composé de Gatsby jeune garçon perfectionnant ses talents sur le tapis vert au lieu de travailler ses examens de faculté et sa fiancée Ashleigh, jeune fille de bonne famille à qui tout semble sourire. Le jeune couple se dirige vers New-York le temps d’un week-end afin de permettre à Ashleigh de réaliser une interview, Gatsby lui se charge d’organiser le reste du week-end de manière bien plus romantique. Évidemment, le destin en décide autrement. Tandis qu’Ashleigh se pâme d’admiration pour le cinéaste déchu qu’elle interviewe, Gatsby s’achète un fume-cigarette, rencontre un ex camarade, assiste à un tournage, pense que sa fiancée flirte avec l’artiste quinquagénaire… Bref, la réalité tourne au désastre. Les dialogues fusent (parfois peut-être trop), les personnages se lancent de nombreux piques, les musées sont prétexte à des rencontres imprévues. Entre humour et sentiments vacillants, Woody Allen effectue son exercice favori, avec une touche d’absurde féerique grâce au merveilleux décor de la ville de New-York.

Axel

Crédits > Woody Allen by enrico chialastri from the Noun Project