Fête de famille

Ce film se situe au croisement entre drame et comédie, dans une famille où l’arrivée de la demi-sœur cadette provoque le KO au sein de cette dernière déjà divisée par les situations et caractères de chacun. Le côté dramatique reflète la complexité de gérer une famille recomposée pour une mère qui se retrouve totalement désemparée face à son mari, ses enfants et leurs conjoints respectifs. Confrontée à ses enfants et les problèmes qui les divisent la situation s’avère vite impossible et ingérable malgré les efforts de chacun.
Le passé, les sentiments, l’état psychologique des personnages, et l’argent se révèlent être destructeurs.

Un scénario plus que d’actualité du point de vue sociétal dans lequel beaucoup de spectateurs, issus d’une famille recomposée ou non pourront se retrouver. La problématique des relations familiales est abordée sous toute ses coutures. Avec ses joies, ses peines, et sans détours. Parfois avec quelques malaises, le film joint tout de même au côté dramatique, une touche d’humour, souvent noir, aux travers des relations frère-soeur, père-fils, mère-filles et bien d’autres encore.
Appuyée par la folie de la sœur cadette la partie comédie du film préserve malgré tout une part de tristesse reflétée par la mère, véritable noyau dur qui porte la famille et tout ses tourments sur son dos.

Ce film est donc une représentation remarquable de son genre, de part son scénario. Entre tragique et comique, quoi de mieux qu’une réunion de famille pour illustrer le propos.

Axel