Poème immédiat

Poème immédiat écrit à partir de phrases et mots de textes entendus lors d’atelier organisé par Culture pour Tous et Dans tous les sens à L’Epicerie solidaire à St Fons le 1er juillet 2019 :

On tombe amoureux
Et cela semble comme un piège
On dit :
C’est le nœud du spectacle de notre vie
On tombe amoureux
On attend
Ça frappe à la porte
à la porte de notre intérieur
On cherche en nous
On se pose
On dit :
Cela relève peut-être de la bouffonnerie

Et des fois, on a envie de croire au paradis
Mais le quel ? Le tien, le mien, lequel ?
Ça fait alors un méli-mélo kafkaïen,
apocalyptique et cauchemardesque
Un paradis inversé
On se demande : comment peut-on être aussi naïf pour croire à un tel paradis ?

On tombe amoureux
On reste dans l’hésitation
On reste face à un paysage marin
au bord d’une falaise,
falaise à petits motifs de fleurs,
de ces motifs nuancés de la faille intérieure
C’est beau et c’est menaçant
On attend
On hésite
Ça monte en nous cet entrelacs
On se calme enfin
Et ça remonte à la surface
On replonge dans l’enfance
pour retrouver images de bonheur, de beauté et de paix
On a envie d’un chant jubilatoire qui viendrait du cœur
qui nous emmènerait vers des chemins qu’on ne connaît pas, vers les origines enfouies en nous
C’est un mouvement incessant
Oscillation entre ce qui attache et ce qui libère
On laisse les mots remplir nos théâtres de leurs sonorités
Et la danse arrive avec des enchaînements de postures
Éveil, repli et métamorphoses et mots qui dessinent des arabesques lacérés mais qui rendent visible l’invisible
On avance les larmes aux yeux comme celles qui précèdent quelques fois la montée sur scène
On avance
On hésite plus
On fredonne un air avec bonheur :
On tombe amoureux
On tombe amoureux