Festival “Brut de Fabrique” le 23 mai 2019 théâtre “Iris” Villeurbanne

Vishnu P., Marie-Christine D. ont vu ce spectacle, voici leurs impressions :

Vishnu P :  La première  partie  je l’ai vue la veille donc j’ai assisté qu’à la deuxième partie : “Le livre de khalila et dimma”. J’ai aimé le coté acteur, leurs jeux pas trop exagérés mais bien fait, les mouvements dans l’espace et l’histoire en deux temps m’a plue.

Première histoire / J’ai trouvé sympa que le présentateur nous explique ce conte philosophique et ce qui était bien c’est que je n’ai pas senti que c’était des animaux. La morale de l’histoire m’a bien plue. C’était quelqu’un qui a manipulé, pour arriver à ses fins, un proche du roi (un buffle) et le roi lui-même (un lion) ainsi ils se sont entretués.
La moralité : De faire gaffe aux personnes les plus proches de nous pour les mensonges  

Deuxième histoire / Elle portait sur l’amitié entre le rat, la colombe, le corbeau, la tortue, la biche. Les chasseurs voulaient les tuer.
La moralité : L’union fait la force. J’ai beaucoup aimé la simplicité du décor, le choix de la lecture amoindrit un petit peu. Je ne savais plus à quel niveau c’était vrai comme la Bible, le Coran.

Marie-christine / Pour les deux histoires, bien que de durées différentes, la diction des comédiens étaient bien posées, très agréable ce qui était essentiel pour saisir “entre les lignes” ces deux contes d’écriture de premier abord simple. Le décor était minimaliste avec des déplacements des acteurs adéquats sur la scène / bancs, grande échelle, chaises paraissaient incongrus par rapport à l’orientalisme des pièces mais bien pour la compréhension à nous :  les spectateurs occidentaux(!!)  d’autant plus que le metteur en scène a bien pris le temps aussi de nous “brieffer” sur la complexité de ces contes initiatiques. Les deux parties racontées m’ont rappelé les “Fables de la Fontaine”. Mais avec une intention plus de sagesse initiatique. J’ai un peu regrettée la chaleur qui j’avoue m’a un peu assommée et gênée pour suivre correctement cette soirée très originale et malgré tout j’ai regretté que certains collègues ne puissent venir l’entendre.

Cordialement.
Yasmine