C’était la première fois…

A l’occasion de l’atelier d’écriture critique du 2 mai 2019 proposé par Culture pour tous et animé par l’auteur Mohammed El Amraoui (association Dans tous les sens), Claire a écrit ce texte.

C’était la première fois que j’allais au cinéma.
Il faisait très beau.
En réalité, je ne me souviens ni du cinéma, ni du film, dont ma mère me dira plus tard qu’il s’agissait du “Livre de la jungle”.

Ma mère…

Il faut savoir qu’à chaque atelier d’écriture animé par Mohammed, je parle soit de ma fille, soit de ma mère, voire des deux… J’étais ravie de mon premier texte d’aujourd’hui où il n’était question d’aucune des deux et voici que la matriarche du clan des Martinez & associés débarque à nouveau.

Bref, de cette première fois au cinéma, je ne me souviens finalement que du départ.

Sur la terrasse de notre petite maison provençale, mon corps était réchauffé par un soleil brûlant que seuls les gens du Sud savent apprécier.
Ma mère discutait avec la fille de la voisine chez qui elle avait mis en garde ma soeur cadette pour l’après-midi.
Je devais avoir 4 ans, peut-être 5. Et pour la première fois depuis très longtemps j’allais faire quelque chose seule avec ma maman. Une maman toute entière rien que pour moi.

Alors pour moi, cette première fois au cinéma, c’est le souvenir d’un soleil de 13h tatouant mon petit corps, cette voisine à sa fenêtre nous saluant, et ma mère, toute entière.

Claire