Heureusement, il y avait Wilson Pickett

Je ne sais pas si on a le droit d’écrire merde sur les écieures. Mais il arrive parfois que ce vilain mot interdit aux moins de 18 ans soit le plus efficace pour qualifier votre journée.

Votre gamin a rêvé du loup toute la nuit ?
Vous vous êtes cogné le petit orteil à votre lit en sortant de votre chambre ?
Vous vous êtes retrouvé pris en sandwich entre les portes de la sortie du métro ?
Vous avez organisé une rencontre et l’intervenant n’est pas venu ?
Et en plus il n’y a plus de café ?

M**** !!!!!!

Ça ne vous ajoutera pas des heures se sommeil,
ne pansera pas votre orteil,
n’ouvrira pas des portes automatiques à chacun de vos passages,
ne fera pas venir votre intervenant
et ne remplacera JAMAIS un café,
mais punaise ça vous fera du bien !

Je parle de Hey Joe interprété par Wilson Pickett avec Jimi Hendrix à la guitare. Une pépite dénichée sur radio RTU (avant qu’ils ne deviennent à mon grand regret radio Nova).

Petit kiff des mauvais jours 🙂
Claire