Infini-tifs

Ce texte a été écrit par Frédérique à l’occasion d’un atelier d’écriture critique proposé par Culture pour tous et animé par Mohammed El Amraoui.

Toucher du doigt et,
la plupart du temps,
merder.

Aimer, pleurer, chercher…
en revenir toujours aux mêmes histoires,
aux mêmes fêlures,
aux mêmes combats.

Aimer, pleurer, chercher…
un grand, un enfant, une maison, un souvenir
un mort, un rire.
Un plus que vif, un rien moins que vivant.

Retrouver un émoi parfois,
Recueillir une larme où perle la tendresse,
Traverser une frontière,
Détrousser la détresse.

Poudrer nos visages,
Ralentir nos mots,
Assoiffer tous nos sens.

Ne rien anticiper,
ne pas figer le décor,
Se laisser traverser le cœur.

Et encore
Aimer, pleurer, chercher…
Merder.

Merder  toujours,
Mon amour.

Fred garcin

Vaulx-en-velin
19.01.2019