La Route du Cinéma

A l’instar de l’adage « qui ne saute pas n’est pas lyonnais », qui ne connait pas le cinéma n’est pas lyonnais !!!!  Bientôt en Octobre il y aura le festival « Lumière » même très réputé, il n’est pas unique ils en existent d’autres ; dans la régularité annuelle, dans la diversité,  dans une qualité exigeante également mais aussi par la passion fougueuse des bénévoles et organisateurs. Les connaissais-vous ?

Voici quelques-uns de mes préférés /

Le festival « Les inattendus » au  printemps  à l’université de Bron. Sa spécialité est  le documentaire ou court métrage ou premier film venant du monde entier. Mais ce qui est très intéressant ce sont les débats qui s’en suivent après chaque film avec  un binôme : médiateur et réalisateur qui sans moquerie pour notre ignorance répondent à toutes nos questions avec une volonté presque pédagogique !!! Je me souviens particulièrement d’un premier film à propos de l’autoroute la plus fréquentée  nationalement dans la Somme en Picardie. Elle a établi un rapport de confiance avec les employés de l’autoroute en allant faire plusieurs voyages pour connaitre l’historique de cette construction, les conditions de travail, la vie des camionneurs, la géologie du terrain enfin une étude profonde sans forfaiture mais les autres cinéastes avaient aussi cette volonté de clairvoyance.

 Le festival « Interférences »  MJC Monplaisir à l’ automne . La spécialité est le documentaire avec  le thème » cinéma-science » avec petit débat à la fin de la séance mais l’agréable est de connaitre la MJC : les expos, leurs programmes, la restauration pour le festival  qui est très bonne !!!

Le festival « Drôles d’endroits pour de drôles de rencontres »  Les Alysées Bron en janvier
leur  ambition est  de faire se côtoyer ceux qui aiment et ceux qui font le cinéma ! Dans un esprit convivial, pendant 4 jours, ce sont des courts et des longs métrages, mais aussi des avant-premières … en présence des équipes des films. ni  prix ni  paillettes, juste le plaisir d’échanger autour d’une même passion : le cinéma.

Les festivals :  « Ibérique », « du court-métrage »et « anglais »  à Villeurbanne au printemps, automne. La qualité, la passion des organisateurs, la diversité (parfois inédites ou à résonnances politiques  pour approfondir notre réflexion ) sont telles que ceux sont des rendez-vous à ne pas manquer !!!

Le festival « La caravane des cinémas d’Afrique » STE Foy Lès Lyon au printemps
Evidemment ceux sont eux les grands spécialistes du cinéma africain, leur édition est souvent inédite, passionnante ; les organisateurs ne se contentent pas des films ce qui fait l’intérêt de ce festival c’est aussi les expositions artistiques, les ateliers, les livres répartis dans toute la ville et en résonnance avec d’autres cinémas alternatifs comme le « Zola » à Villeurbanne. A ne pas manquer !!!

Le festival « Poing Court » à Vaulx en Velin  en Janvier
 
Un florilège de court-métrages  en langue francophone( ils n’ont pas les moyens de payer une traduction pour chaque film) placé sous le signe de l’engagement, avec un cinéma qui soulève les questions de société qui à chaque séance se termine par un débat avec  les réalisateurs parfois jeunes impressionnants de maturités et de profondeurs. Ce festival n’est pas à  manquer.Il est connu parmi les réalisateurs pour l’écoute et l’accueil bienveillant des organisateurs !!!

Sans oublier pour autant  tous les événements  organisés en parallèle  (ponctuellement ou le long de l’année) avec les MJC et bibliothèques  en résonnance  ou pas avec ces festivals : la MLIS , le Rize, la MJC pour Villeurbanne  ou les médiathèques de  Vaise, Part-Dieu, le Comédia …
  Mais  l’amour du cinéma se donne aussi en itinérance sans obligations d’événements simplement pour la joie du 7° art par des compagnons nomades tel « Météorite » dans des endroits inhabituels (hp Vinatier, Cydorama,  l’Autre côté du Pont…) 

 Ma liste n’est pas exhaustive et vous pouvez bien évidemment  la compléter tout naturellement  pour l’amour du cinéma !!

Cordialement. Yasmine